28 février 2006

Je suis en quête de soleil. D'un peu de vie, en fait.
Posté par Lissadell à 20:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2006

Cela fait un temps fou que je ne me suis pas trouvée belle en photo.(Je ne parle pas d'en vrai, parce qu'il n'y a que la bête su-citée pour me donner cette impression.)
Posté par Lissadell à 20:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 février 2006

Le mot "Lol" est-il un tic du langage ?Pff. Une preuve de manque de vocabulaire peut-être.Ou une amorce, avant d'oser parler. Toujours est-il qu'il y a des choses qui marquent, mine de rien.Et je ne peux pas en parler.Ils arrivent encore à me faire mal. Souvent, je me dis que ça signifie que je les aime.Mais quand même, je réagis trop, et je ne vois pas d'où cette peur vient, cette haine aveuglante.Enfin, c'est fini. Mais non pas vraiment. Juste repoussé dans un coin de mémoire.Et le jour où le ton montera de nouveau,... [Lire la suite]
Posté par Lissadell à 22:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 février 2006

J'hésite entre penser que parler de sexe ne devrait pas du tout être tabou. Sous toutes ses formes, je veux dire.Et puis, peut-être qu'il y a des limites, peut-être qu'il y a du malsain.Mais je ne sais pas où fixer cette limite.Peut-être suis-je influencée par mon éducation, et donc, par l'envie de penser aussi l'extrême inverse.Mais il y a sûrement une mesure, quelque part.
Posté par Lissadell à 21:57 - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 février 2006

Ce n'est pas que j'ai décidé de plus dire du mal des gens. Mais en fait si.Je crois que je suis fatiguée, des regards méchants et dédaigneux. Parce que moi je sais pas faire.Et j'ai trop longtemps été du côté des dédaignés pour devenir leur bourreau.Même s'ils le méritent, même si elles sont des salopes et eux des connards, même si.Je me dis qu'il y a une raison à chaque comportement, une excuse à chaque chose. Parce qu'on est tous humains.Et je réalise que toutes ces façons d'épier, de critiquer, m'épuisent. C'est comme ces... [Lire la suite]
Posté par Lissadell à 21:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2006

Evidemment. Ma mère m'a annoncé tout à l'heure qu'elle n'achèterait plus de gâteaux et autres délices, pendant le carême.Et je n'ai pas osé lui rappeler que leur carême ne m'empêcherait pas de me goinfrer d'oursons au chocolat. Parce qu'elle m'aurait parlé de mon egoïsme, ou de mon non investissement.
Posté par Lissadell à 20:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2006

Oh, voilà ce que j'avais à écrire.Sur mes seins.L'autre nuit je ne parvenais pas à dormir, et je ne sais pas, j'ai pensé à ça.Au fait qu'avant, je ne considérais même pas que j'avais de la poitrine, et pour cela je n'osais pas en parler, ne me sentant pas concernée. J'espérais en avoir plus, je ne sais pas.Mais maintenant, maintenant je me suis habituée. Non, mieux, je trouve que quand c'est petit, c'est moins disgracieux que les autres. Et puis, et puis j'ai quand même réalisé que je n'étais plus une enfant, et que je pouvais... [Lire la suite]
Posté par Lissadell à 19:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 février 2006

Mais en fait, ça ne dure qu'un temps.Les mots anonymes sont tout de même moins forts que ceux que j'aime.
Posté par Lissadell à 23:09 - Commentaires [9] - Permalien [#]
26 février 2006

Je suis tellement influençable, que des mots anonymes peuvent tout chambouler.Et qu'une phrase peut me faire me remettre en question.Rien qu'un mot, un seul, trouvé là par hasard, m'effraie.Quand je dis que j'ai peur de moi, c'est de ça... J'ai peur que même mes sentiments changent, à cause du point de vue d'un inconnu, à cause d'un rien.
Posté par Lissadell à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2006

J'ai réalisé quand même, qu'il y avait eu du chemin de parcouru.Maintenant je ne veux plus être autre, je ne pleure plus en me demandant pourquoi, pourquoi je suis tombée sur ce corps, sur cette fille.Maintenant je me contente de moi, ne m'imaginant même pas autrement.Et pourtant ça ne veut pas dire que je m'aime. Ou plutôt si.Mais pas toujours, mais bizarrement, mais mal, mais.Ca veut seulement dire que je sais maintenant que j'existe.
Posté par Lissadell à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]